fbpx

Eva Leaf

Quelles sont les causes des mycoses vaginales ?

Pour éviter les mycoses vaginales à répétition, il faut comprendre les origines du problème.

gynecologue mycose vaginale

Les antibiotiques

C’est un des principaux facteurs causant les mycoses vaginales. Satanés antibiotiques! 

Bien que très efficaces contre votre maladie du moment,  ils sont indirectement responsables d’autres symptômes. 

Dans ce cas, ils éliminent également vos bonnes bactéries. Hélas, ce sont ces mêmes bonnes bactéries qui empêchent la prolifération critique de certains champignons dans votre corps. 

Si vous êtes justement en cure d’antibiotique, il est probable que votre mycose vaginale soit directement liée. ( b)

Le sucre

S’il y en a un qui fait la fortune des dentistes et des diététiciens c’est bien lui. Nous en mangeons tous beaucoup trop. Nous le savons. Mais nous continuons. Qui arrive à résister à une bonne sucrerie ? En tout cas le Candida Albicans lui ne s’en prive pas, il s’en nourrit. Et plus vous lui en donnez, plus il se multiplie. 

C’est donc l’ingrédient principal qui cause la mycose vaginale, le sucre raffiné. Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté immédiatement, alors évitez aussi le sucre naturel (fruits, miel…) et les aliments qui ont un indice glycémique* élevé. Le pain, la pâte à pizza, les céréales, les pommes de terre, les frites ou encore le riz blanc. 

( bibl) L’indice glycémique* est un chiffre qui mesure la capacité d’une portion d’aliment à augmenter le taux de sucre dans le sang (glycémie). Il indique à quelle vitesse le glucose  se retrouve dans le sang. Ex : Les crustacés : 5, les lentilles : 30 et le pain ou le sucre pur  : 100.

Les menstruations

Les femmes risquent davantage de développer une mycose vaginale durant les menstruations. Cela peut être dû à un déséquilibre hormonal ou à une cause indirecte, comme par exemple l’utilisation de serviettes hygiéniques. Celles-ci, malheureusement, empêchent une bonne aération de votre zone intime, ce qui favorise la prolifération du champignon. 

Ce n’est donc pas spécifiquement les règles qui causent les mycoses vaginales mais surtout des facteurs externes.

Une alternative aux serviettes hygiéniques est  la fameuse “cup” menstruelle. Bien qu’elle n’en ait pas l’air, elle laisse votre zone intime respirer et ne trouble donc pas l’équilibre naturel de votre flore vaginale. Si vous ne souhaitez pas utiliser la “cup”, pensez simplement à changer régulièrement de serviette.

La matière des sous-vêtements

Dans la même logique, votre zone intime doit restée le plus souvent aérée. La règle reste la même pour les sous-vêtements. 

Privilégiez la culotte en coton pur. Vous devrez la changer impérativement chaque matin. Si vous avez l’habitude de dormir en culotte, changez de culotte le soir également. 

Pour éviter toute forme de macération, choisissez des sous-vêtements amples. Oubliez la lingerie moulante et sexy pour un moment, vous nous remercierez.  Le lavage se fera à 60° pour éliminer toutes les traces du champignon.

Trop d’hygiène tue l’hygiène

Le Savon est à bannir. Le comble, nous direz-vous ? Et non, le savon dégraisse et nettoie en profondeur… tout, ou presque. Bonnes et mauvaises bactéries. De cette manière, il perturbe complètement votre flore et déstabilise votre PH

Pour vous expliquer, nous allons comparer à une autre muqueuse, votre oeil ; vous le rincez à l’eau claire ou à l’eau savonneuse ? 

C’est comparable aux muqueuses intimes. Alors si le savon est l’une des causes de vos mycoses vaginales, rincez votre vagin délicatement à l’eau claire. Vous pouvez utiliser des nettoyants intimes avec modération en évitant de frotter la zone sensible.

La pilule contraceptive

 

Nous avons vu que les perturbations hormonales avaient une influence déterminante sur les mycoses vaginales. 

La pilule contraceptive et du lendemain contiennent des formes synthétiques d’hormones naturelles. Le fonctionnement naturel du corps est encore une fois bouleversé dans son équilibre. 

… Une nouvelle opportunité pour la prolifération du champignon Candida Albicans.

Le système immunitaire

Un atout important pour vous protéger de toute maladie, c’est d’avoir un système immunitaire solide. Si celui-ci est affaibli par votre fatigue, par un problème de santé ou encore un antécédent médical, vous serez beaucoup plus vulnérable. 

Par exemple, le diabète et le sida sont des maladies qui affaiblissent énormément le système immunitaire. Prendre soin de votre système immunitaire, c’est un peu se protéger de toutes les causes des mycoses vaginales en même temps. 

On revient aux fondamentaux de la bonne santé, veillez à bien vous reposer, un peu de sport, mangez sainement et équilibré, faites une cure de magnésium, et prenez de la vitamine D. 

La grossesse

Même si de nombreuses perturbations hormonales ont des origines artificielles, les causes peuvent être aussi naturelles. Quoi de plus naturel et attendu pour une mère que d’être enceinte ! 

Pourtant, durant la période des règles, le corps de la femme subit des troubles hormonaux qui auront leurs avantages mais aussi leurs inconvénients. Faisons un zoom sur ces désagréments. 

L’accroissement des œstrogènes et des hormones progestatifs lors de la grossesse provoquent une modification de la paroi vaginale et une défaillance de l’immunité de cette zone. 

Comme la sécrétion hormonale est troublée pendant la grossesse, cela modifie les sécrétions vaginales et donc la “barrière” qu’elle forme contre les mycoses. La période la plus fragile s’étend entre la fin de la grossesse et la période post-natale. 

Un esprit sain dans un corps sain

“Mens sana in corpore sano”  soit “Un esprit sain dans un corps sain”. Voici peut être la clefs de toutes les portes. Cela vaut pour beaucoup de maladies. Les causes des mycoses vaginales sont multiples et vos stratégies devront l’être aussi. 

Se contentez de prendre moins de sucre ne suffira probablement pas à vous débarrasser du Candida Albicans. Vous devez prendre soin de votre corps en entier donc de votre vie toute entière. 

Les maladies, l’alimentation, le poids, le stress, la fatigue, tout est lié et souvent un souci en amène un autre. Prendre soin de soi, c’est bien plus que de se donner bonne conscience en allant à la salle de sport de temps en temps. C’est un mode de vie tout entier à adopter. Alors prenez soin de vous !

Une réponse

  1. Cette page est destinée à poser toutes vos questions. Que cela soit sur les traitements naturels contre les mycoses vaginales, les irritations vulvaires ou encore les autres remèdes. L’équipe qui entoure Eva Leaf tentera de vous aider au mieux avec des conseils adaptés et sur mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.